Polypes de la Méduse Aurélie (Aurelia aurita) . Photo D. Terver - G. Eckert
Cassiopea andromeda Après deux à trois semaines d’élevage, les petites méduses, de 3 à 5 cm, issues de la transformation des éphyrules, sont transvasées, sans jamais être sorties de l’eau, dans des bassins de pré-grossissement, voire directement dans des bassins de grossissement ou de présentation. Là aussi, la vitesse de grossissement et la taille finale sont étroitement liées aux volumes des bacs d’élevage, à la fréquence de nourrissage, à la qualité du milieu, à la température, bref, aux conditions environnementales. Dans les Aquariums publics, cette gracieuse méduse, aux tentacules courts, boursoufflés et dirigés vers le haut est souvent confondue, adulte, par le public, avec une Anémone. Espèce la plus fréquente et la plus facile à élever (apparaît souvent spontanément dans les aquariums de quarantaine), elle fait l’objet de soins très attentifs alors que, là aussi, les différentes phases du développement échappent trop souvent à la curiosité des visiteurs. Volumes : en fonction du but recherché et à raison d’une méduse par litre, optimum conseillé au départ, les volumes utilisés peuvent être très variables (100 litres minimum, à plus de 1000… si les moyens suivent). Courantologie : L’effet « Kreisel » est totalement inutile et le bullage déconseillé. Cette fois, les méduses ne demandent qu’une chose : comme dans la nature, des eaux calmes pour pouvoir « décanter » tranquillement (vie benthique mais non sessile). Eviter les courants, les turbulences et les risques d’aspiration par le filtre. Parfaitement capable de nager en pleine eau pour échapper à un prédateur par exemple, elle ne demande cependant qu’à retrouver sa position favorite : ombrelle contre un substrat (sol ou vitres), bras buccaux vers le haut (lumière). Chauffage : indispensable pour maintenir une température (tropicale) minimale de 24 °C (T° idéale = 26 °C) pour une bonne croissance et un « bien-être » optimal. Attention : veiller à ce qu’aucun individu ne puisse se coller à la résistance chauffante (risque de brûlure). Eclairage : indispensable et de préférence intense pour la mise en valeur mais aussi et surtout pour la survie des spécimens (présence de Zooxanthelles = endosymbiose). A titre d’exemple, à domicile : Tubes fluo T8 Zolux de 30 W, 13000 °K, spectre large avec pics à 450, 550, et 620 nm, photopériode de 12 h, à raison de 2 à 3 W par litres. Substrat : très utile, voire indispensable, à base de sable de corail et d’aragonite, de préférence à fine granulométrie (fonds sablonneux et Mangroves de l’Indopacifique et de Hawaii). Qualité de l’eau : résistent bien à une chute progressive d’oxygène dissous. A l’inverse, éviter les taux d’oxygène trop élevés entraînant la formation de trous. Salinité variable, optimale : 35 Nourriture : carnivores, elles s’alimentent en continu dans la nature, leur régime étant à base de zoo plancton et de micro-organismes divers. En aquarium public ou à domicile, la nourriture de base est constituée d’ Artemia salina adultes, de krill congelé. La distribution se fait plusieurs fois / jour, si possible en petites quantités en prenant soin de vérifier que tout est consommé. Un jeûne peut être prévu une à deux fois par semaine (en raison de la présence de Zooxanthelles, la quantité de nourriture distribuée par rapport aux Aurélies peut être réduite). Durée de grossissement et taille : 6 à 8 semaines, en moyenne, pour un diamètre de 10 à15 cm à maturité mais jusqu’à 25 voire 30 cm selon l’espace disponible. Longévité : une année en moyenne en captivité, rarement deux. Entretien : nettoyage des parois, du sable de corail 2 à 3 fois par semaine (l’éclairage relativement puissant mais indispensable, encourage la croissance des Algues). Siphonage du sol et remplacement des filtres à la demande.
Fig. 83. - Aquarium du Limousin : il entretient, depuis 1995, une souche de Cassiopea andromeda introduite avec des coraux en provenance de l’Océan Indien. L’élevage se fait dans de petits bacs flottants en Plexiglas de L : 25cm ; l :15cm ; h : 15cm. Le fond est constitué d’une trémie dont le maillage permet la retenue du zooplancton alimentaire (Nauplies d’artémias) tout en autorisant le passage des larves. Celles-ci vont poursuivre leur cycle de développement dans le bac principal de L : 60cm ; l : 30cm ; h : 30cm garni de sable corallien et de petites roches. L’éclairage est assuré par un projecteur LED lumière blanche 12W placé à 60 cm au dessus de la surface. Le bac de présentation au public a un volume d’une centaine de litres. La densité maximum de peuplement est d’une quinzaine de spécimens matures d’un diamètre de 6 à 8 cm. La longévité moyenne est de l’ordre d’un à deux ans. Photos Claude Vast - Aquarium du Limousin .
Page 34
Fig. 84. - La Cité de la Mer, Cherbourg : cylindre de présentation en PMMA de 1060 litres avec C. andromeda . Photo P.Y. Bouis-La cité de la Mer A domicile (Pascal Aubert)* : à droite en haut , Nano Wave 30 litres de 45 cm (80 €), équipé de 2 lampes « Solaris » de 18 W chacune (50 € au total) et de deux pompes « Aquariums Systems » : une duetto dj 100, 350 l/h, dont le débit a été diminué au maximum, les cnidaires ayant tendance à faire un peu trop de « surf » ! et une millenium 1000, 360 l/h (60 € au total). A droite en bas : trois Cassiopées du même Nano, rassemblées sous la source de lumière la plus proche. Etant photosensibles, les Cassiopées ne sont nourries qu’une fois par jour de Nauplies d’Artémias… dont les Xenia embellata profitent également. Agrémenté d’un Sarcophyton sp, de Discosoma sp et de Pachyclavularia viridis , le décor, à base de pierres vivantes, protège les Cassiopées de la crépine d’aspiration. Coût total : 190 €. Photos Pascal Aubert. *Les lecteurs intéressés par les installations et l’expérience de Pascal Aubert , peuvent se reporter à deux articles parus dans Zebraso’mag : N° 8 (Des Méduses en Aquarium) et 9 (Une écloserie pour Artemia salina ).

Festival de mots : Aurélie Part.1 p. 01 - p. 02 - p.03 - p. 04 - p. 05 - p. 06 - p. 07 Part.2 p. 08 - p. 09 - p. 10 - p. 11 - p. 12 - p. 13 - p. 14 - p. 15 - p. 16 - p. 17 - p. 18 - p. 19 - p. 20 - p. 21 - Part. 3 p . 22 - p. 23 - p. 24 - p. 25 - p. 26 - p. 27 - p. 28 - p. 29 - p. 30 - Partie 4. p. 31 - p. 32 - p. 33 - p. 34 - p. 35 -
Festival de mots Biodiversité Maldives Festival de sons Biographies Festival d'images Nancy tropical Poissons des eaux douces de France Album Vie - identification 1 Vie - identification 2 Données écologiques, pisciculture et lexique Liste des espèces Fiches aquariologiques Machine à remonter le temps Colisa chuna Fundule bleu Polycentrus Discus Terrarium Retrospectives (vidéos) Vidéo Stella La Méditerranée Gilbert Fournier Groupe des rescapés Vincent Labat Les Océanautes L'eau de là Son et lumière des poissons électriques Jumelages Nancy Liège 1972 Le Dr HR Axelrod à Nancy en 1976 Voyage à Berlin en 1977 Aquaphone 1989 Les 50 ans du C.A.N. Affiche - Programme Album Parmantier Album Poissons Album Salvé Aquaphone AccueilCopyright 2016
www.denis-terver.fr
Contact