Polypes de la Méduse Aurélie (Aurelia aurita) . Photo D. Terver - G. Eckert
Fig. 59. - Reproduction sexuée chez Artemia salina (l’adulte peut atteindre 15 mm) : le mâle se sert de ses secondes antennes, aux formes très curieuses, pour agripper la femelle et rester accroché à elle pendant plusieurs jours. Espérance de vie des adultes : 4-7 mois. A gauche : Photo Michel Tassigny-Association de Micro-aquaculture . A droite : image d’après Wikipedia .
Fig. 60. - En haut : jeu de quatre cylindro-coniques de production de Nauplies d’Artémias au MAN, à partir de cystes de type EG (250 mµ environ à l’éclosion). Un robinet trois voies permet de « buller » le contenu pour éviter toute décantation, et de recueillir le contenu. Photo Denis Terver - MAN . - En bas : à gauche, vue d’ensemble de l’appareillage (décysteur) à décapsuler les cystes d’Artemia, d'un volume brut de 1 litre (il n’est rempli qu’à mi-hauteur), utilisé à domicile (élevages G. Eckert ). Il s’agit en fait d’une ampoule à décanter de l’industrie chimique du début du XXème siècle, dont le rendement, pour obtenir d’une part l’éclosion des Nauplies et d’autre part éliminer les déchets par décantation (coquilles de cystes vides ou non éclos), après arrêt temporaire du brassage d’air, est particulièrement élevé. Au centre, détail de l’ampoule venant d’être chargée (eau de mer reconstituée à 32-33 ‰ plus une cuillerée à café de cystes). A droite, après 48 h de brassage et élimination des déchets décantés, la « phase orange » de Nauplies fraichement écloses est prête à être utilisée. Avant chaque cycle de production, l’ensemble est très soigneusement nettoyé à l’eau douce avant d’être rechargé. Pour une production en continu, un minimum de 2 (idéalement 4) décysteurs sont donc nécessaires. Photos Denis Terver - Guillaume Eckert.
Festival de mots : Aurélie Part.1 p. 01 - p. 02 - p.03 - p. 04 - p. 05 - p. 06 - p. 07 Part.2 p. 08 - p. 09 - p. 10 - p. 11 - p. 12 - p. 13 - p. 14 - p. 15 - p. 16 - p. 17 - p. 18 - p. 19 - p. 20 - p. 21 - Part. 3 p . 22 - p. 23 - p. 24 - p. 25 - p. 26 - p. 27 - p. 28 - p. 29 - p. 30 - Partie 4. p. 31 - p. 32 - p. 33 - p. 34 - p. 35 -
Production de Nauplies : Artemia salina. Les Nauplies correspondent en fait au premier stade larvaire issu d’œufs de durée ou cystes, à capsule très dure, pouvant être conservés à sec et provenant de ce Crustacé vivant en eau saumâtre, salée ou hyper-salée : Artemia salina . Elles constituent l’aliment vivant idéal et de premier choix dont la maîtrise d’une production régulière conditionne, en grande partie, la réussite d’un élevage de Méduses. Rien ne remplace en effet une part non négligeable de nourriture vivante et diversifiée pour la qualité finale du "produit". La figure xx montre les installations utilisées au MAN et à domicile, les conditions de productions étant résumées dans la légende. Pour activer leur croissance et transformer les Nauplies en adultes (Fig.xx), ce qui est assez long (une bonne quinzaine de jours en moyenne à 28-30 °C dans des conditions optimales) et compliqué (14 mues au total), des solutions nutritives universelles pour alevins et Invertébrés, de type "Preis-Microplan", "PhytoPlan" ou "Plankto Marine" peuvent être utilisées. Il en est de même pour la Spiruline (micro-algue à haute valeur nutritive) en poudre, mais aussi pour la levure de bière. Dans tous les cas, là aussi, la règle du "ni-ni" est primordiale pour éviter toute pollution (par excès) et toute insuffisance de croissance (par manque). Remarques : après humidification des cystes, leur décapsulage ou écalage peut être accéléré par un séjour dans une solution d’hypochlorite de soude (eau de javel) .) ou de calcium. Des décysteurs ou décapsuleurs ou « séparateurs », sans produits chimiques toxiques nocifs, commercialisés par INV Aquaculture, sont désormais utilisés dans certains grands Aquariums publics (com. pers. Stéphane Hénard, Nausicaà ). Les Nauplies d’Artémia peuvent être de type AF (petite taille), les plus riches en acides gras (notamment polyinsaturés = EPA) et acides aminés, ou de type EG, plus grands, moins riches mais qui peuvent être enrichis (c’est même conseillé) en nutriments essentiels (type "Selco"), par bain unique d’une douzaine d’heures dans des cuves spécifiques avant distribution. Non distribuées dans les 24h suivant leur éclosion, les Nauplies doivent, de toute façon, être nourries pour ne pas perdre rapidement leurs qualités alimentaires résumées ci-dessous à titre indicatif (d’après relevés de Rémi Pillot ). Nauplies d' Artemia salina de 24 heures : Taille = 225 (AF) à 325 (EG) µm ; Poids = 17,9 (AF) à 25 µg (EG). Composition chimique : Protéines = 54 % ; Lipides = 12 et 11 % ; Cendres = 5 % ; Acides gras polyinsaturés (EPA) = 15mg/g (AF) et 3,9 mg/g (EG), 28 mg/g après enrichissement de 24 h (pour un poids /Nauplie de 35,7 µg). Signalons que des nutriments comme Preis-Microplan peuvent également être utilisé directement, en complément des Nauplies, pour alimenter des Polypes des Méduses.

Page 24
Festival de mots Biodiversité Maldives Festival de sons Biographies Festival d'images Nancy tropical Poissons des eaux douces de France Album Vie - identification 1 Vie - identification 2 Données écologiques, pisciculture et lexique Liste des espèces Fiches aquariologiques Machine à remonter le temps Colisa chuna Fundule bleu Polycentrus Discus Terrarium Retrospectives (vidéos) Vidéo Stella La Méditerranée Gilbert Fournier Groupe des rescapés Vincent Labat Les Océanautes L'eau de là Son et lumière des poissons électriques Jumelages Nancy Liège 1972 Le Dr HR Axelrod à Nancy en 1976 Voyage à Berlin en 1977 Aquaphone 1989 Les 50 ans du C.A.N. Affiche - Programme Album Parmantier Album Poissons Album Salvé Aquaphone AccueilCopyright 2016
www.denis-terver.fr
Contact