Polypes de la Méduse Aurélie (Aurelia aurita) . Photo D. Terver - G. Eckert
Fig. 52. - Mastigias papua ©pauline bincteux-nausicaa 2009.01.13_Maud_035
Lien = http://ssaft.com/Blog/dotclear/index.php?tag/Mastigias%20papua Vidéo = http://www.youtube.com/watch?v=lBc6Jcn07ms
Mastigias papua (Lesson, 1830), Méduse tachetée des Lagons. Les noms communs de cette espèce « Méduse tachetée des lagons » ou « Méduse d’or », font référence à l’aspect de ses téguments. Ils font référence aussi à son origine : les lagons du Pacifique sud. Elle se caractérise également par ses bras buccaux avec appendices en forme de massue, de club de golf. Mais c’est le mode de vie, tout à fait particulier, de certaines populations ou sous-espèces isolées dans ce que l’on appelle les lacs marins (en fait de l’eau saumâtre), des îles Palau (partie Sud de l’archipel de la République de Palau, en Micronésie), qui retient l’attention. De récentes séquences vidéo à la télévision et sur Internet, montrent des plongeurs, sans protection particulière, évoluer au milieu d’une «soupe » de méduses de l’espèce Mastigias papua .
Mastigias roseus (Reynaud, 1930), Méduse d'or de l'Atlantique. Cette Méduse d’or, originaire de l’Atlantique central, est également citée comme étant présente au Japon.
Page 20
Ces îles coralliennes s’étant progressivement refermées sur elles-mêmes, ont fini par emprisonner et séparer ces « lacs» du milieu marin environnant, permettant le développement d’une faune spécifique dont font partie nos méduses tachetées. A l’abri des prédateurs, elles ont acquis des caractères morphologiques spécifiques. Leurs cnidocystes ont, par exemple, beaucoup perdu de leur virulence.. ce qui explique la témérité des plongeurs ! L’isolement des différents lacs s’étant étalé dans le temps, et les écosystèmes n’étant pas forcément identiques, les populations de méduses, issues de la même espèce, n’ont sont pas au même stade d’évolution. Nous avons donc sous les yeux et en marche, une sorte de Laboratoire naturel qui fabrique des populations, des sous-espèces, voire des espèces nouvelles à partir d’une même espèce souche. Laboratoire hélas menacé par des aléas climatique et … un tourisme excessif ! En attendant, elles défraient aussi la chronique par leurs migrations horizontales journalières, d’Ouest en Est les matins pour refaire le chemin inverse en soirée, suivant la course du soleil… mais aussi celle de bancs de Copépodes ! Une migration verticale, la nuit, vers les profondeurs (15 - 20 m) complète le phénomène. En effet, les Méduses d’or, très riches en zooxanthelles, ont besoin de beaucoup de lumière et … de Copépodes qu’elles semblent suivre dans leur migration horizontale d’Ouest en Est et vice-versa ! La nuit, par contre, elles plongent vers les zones riches en « matières premières », également très prisées des zooxanthelles, (ammonium, hydroxyde de soufre..) produites par des bactéries. En captivité, privée de son commensal préféré, M. papua dépérit.

Festival de mots : Aurélie Part.1 p. 01 - p. 02 - p.03 - p. 04 - p. 05 - p. 06 - p. 07 Part.2 p. 08 - p. 09 - p. 10 - p. 11 - p. 12 - p. 13 - p. 14 - p. 15 - p. 16 - p. 17 - p. 18 - p. 19 - p. 20 - p. 21 - Part. 3 p . 22 - p. 23 - p. 24 - p. 25 - p. 26 - p. 27 - p. 28 - p. 29 - p. 30 - Partie 4. p. 31 - p. 32 - p. 33 - p. 34 - p. 35 -
Festival de mots Biodiversité Maldives Festival de sons Biographies Festival d'images Nancy tropical Poissons des eaux douces de France Album Vie - identification 1 Vie - identification 2 Données écologiques, pisciculture et lexique Liste des espèces Fiches aquariologiques Machine à remonter le temps Colisa chuna Fundule bleu Polycentrus Discus Terrarium Retrospectives (vidéos) Vidéo Stella La Méditerranée Gilbert Fournier Groupe des rescapés Vincent Labat Les Océanautes L'eau de là Son et lumière des poissons électriques Jumelages Nancy Liège 1972 Le Dr HR Axelrod à Nancy en 1976 Voyage à Berlin en 1977 Aquaphone 1989 Les 50 ans du C.A.N. Affiche - Programme Album Parmantier Album Poissons Album Salvé Aquaphone AccueilCopyright 2016
www.denis-terver.fr
Contact